Bob Dylan – Bob Dylan (SACD MoFi)

36,00 

EXPÉDITION SOUS 24 H

FRAIS DE PORT GRATUIT À PARTIR DE 170 €

LEADER DU PRESSAGE DE VINYLES

📦 SOIGNEUSEMENT EMBALLÉ

Bob Dylan – Bob Dylan (SACD MoFi)

SACD MoFi – Édition limitée numérotée

En stock

Description

La vingtaine toute fraîche, le visage pas encore tout à fait débarrassé de son léger surplus adipeux juvénile, bébé Dylan débarque à Greenwich Village avec sa guitare, ses rêves, et une obsession assumée pour les blues men qui ont permis à ce gosse incompris de survivre le temps qu’il fallait dans la foutue ville morte où il a vu le jour, et qu’il exècre. Fugueur invétéré, insoumis à l’autorité – tiens donc, déjà? – l’ex Robert Zimmerman n’avait pas de temps à perdre à végéter sur les bancs de l’école, ou à s’endolorir le postérieur au volant d’un tracteur poussiéreux : désolé, mais le gamin avait l’histoire de la musique à changer. 

C’est donc dans les coffee houses bohèmes du Village qu’il s’époumone avec conviction, lacère ses doigts sur les cordes de sa guitare – alors son seul bien tangible – pour gagner deux trois dollars dans l’indifférence générale. Il se fait la main, apprend auprès des artistes – et des femmes – qu’il croise et séduit. Il devient le visiteur privilégié d’un Woody Guthrie qu’il vénère, rongé par la démence. Il se fait dame de compagnie de ce père spirituel déliquescent, squatte les abords de son lit d’hôpital psychiatrique, partage des cigarettes avec son héros, pousse la chansonnette pour lui. De ces moments précieux naitra une chanson, sobrement intitulé Song To Woody. Du choc de son expatriation dans la grande pomme, il tirera Talkin’ New York. Seules compositions originales qui apparaitront sur un premier album composé – comme il est de bon ton à l’époque – majoritairement de reprises de mélodies blues et traditionnelles séculaires, livrées avec une dévotion touchante. Produit avec 400 malheureux dollars par un producteur incrédule, l’album ne dynamitera pas tout à fait le monde de la musique, n’emportant qu’un gentil succès d’estime. Le premier essai timide d’un émule qui ne se doute pas encore qu’il s’apprête, d’ici un an ou deux, à faire naitre dans le coeur de milliers d’auditeurs une flamme de déférence similaire à celle qui l’anime. Pour cela, il va devoir s’émanciper de ses mentors, affuter ses textes, passer du statut de rat de bibliothèque énamouré à celui de poète prophète incisif : une métamorphose qui ne saurait tarder. Reste que cet album inaugural, relique de la genèse d’une carrière que son auteur lui même n’aurait osé rêver, révèle un joli instantané de l’avant mue du petit Zim’ en grand Dylan. Un témoignage poétique d’un Bob Dylan embryonnaire, sans doute encore inconscient de son potentiel d’icône. 

Notre édition SACD de ce premier album éponyme discret et ultra référencé, tirée des enregistrements originaux, masterisée – du master analogique mono 1/4″ / 15 IPS vers DSD 256 – et gravée selon le protocole audiophile exigeant de MoFi, offre un écrin des plus respectueux à ce vestige des prémices du vénérable cursus de l’oracle de la folk.

-★- TRACKLIST -★-

1. You’re No Good
2. Talkin’ New York
3. In My Time of Dyin’
4. Man of Constant Sorrow
5. Fixin’ to Die
6. Pretty Peggy-O
7. Highway 51
8. Gospel Plow
9. Baby, Let Me Follow You Down
10. House of the Risin’ Sun
11. Freight Train Blues
12. Song to Woody
13. See That My Grave Is Kept Clean

Informations complémentaires

Poids 0,6 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

SOIGNEUSEMENT EMBALLÉ

Votre commande est précieuse !

Nous emballons les vinyles dans une pochette cartonnée spécialement prévue pour cet usage, capable de recevoir jusqu’à 6 vinyles. Ainsi protégés par deux couches de carton, vos vinyles, ainsi que les coins, seront préservés lors du transport. Il en est de même pour les SACD.